ad

About the author

Related Articles

One Comment

  1. 1

    YAO

    Il y a beaucoup de cacophonie dans la politique de gestion forestière ivoirienne!!!!
    Les décrets d’application du nouveau code forestier énumère un certain nombre de décisions qui je pense devraient guider les actions à mener. A côté de celles-là des décisions souvent contradictoires sont prises comme s’il n’y a pas une synergie dans l’action. Alors que l’importance de la question forestière exige qu’il y ait cette synergie et une application éclairée de toutes les parties prenantes. La répression tout azimut n’est qu’une partie de la solution.
    Nous espérons seulement que les forêts classées seront restaurées et mieux protégées parce que nous qui avons reboisé dans un certain nombre de forêts classées depuis l’est (Agbo II) à Arrah et Agbo I à Afféry, le nord ouest à Djibrosso et Séguéla, le sud ouest (Haut sassandra) à Daloa, le sud ouest (Dakpadou) à Sassandra, le centre à Nzianouan (Kassa), Singrobo, Moronou (Nzuépron), Ananda (Bahia), Ouest (Goin-Débé) et qui avons eu aussi l’opportunité de visiter beaucoup d’autres forêts classées et en particulier à Dikodougou, la forêt classée de Foumbou, nous savons que beaucoup sont dans un état déplorable et n’existe aujourd’hui que de nom. Les responsabilités sont partagées, mais beaucoup d’agents de la SODEFOR sont complices de cet état de fait!!!!!!
    Verra qui vivra! Que Dieu donc nous donne longue vie

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2016 Copyright, Développé par AFRIQUE GREEN SIDE